Présentation d' APHLIS+

 

APHLIS est actuellement mis à jour et amplifié dans le cadre du projet APHLIS+ grâce au concours généreux de la Fondation Bill and Melinda Gates. Le projet d'APHLIS+ se déroulera de 2015 à 2020 et ajoutera les fonctionnalités suivantes à APHLIS:

  • augmenter le nombre de cultures vivrières prises en compte
  • améliorer la précision des modèles d'estimation
  • ajouter des estimations de pertes exprimées en terme de la valeur financière et nutritive
  • mettre à disposition des outils interactifs permettant l'accès aux données et aux modèles sous-jacents

Apprenez-en davantage sur APHLIS+ ici.

Quel est APHLIS?


APHLIS est une source d'information sur les pertes post-récolte (PPR) de céréales. Il a un intérêt particulier à la situation actuelle où l'agriculture est mise au défi de produire toujours plus de nourriture pour une population en croissance rapide du monde face à des ressources physiques limitées et les impacts négatifs du changement climatique. C'est parce que la réduction des pertes, qui se produisent dans la chaîne post-récolte pour les céréales, offre une ressource moyen efficace d'augmenter la disponibilité de la nourriture sans autre utilisation des terres, de l'eau et d'autres intrants agricoles. PPR-chiffres fiables sont essentielles pour mieux cibler les programmes de réduction de la perte, le suivi de la réussite de ces programmes et l'estimation de la disponibilité alimentaire dans les pays menacés par l'insécurité alimentaire.

 

Gammes typiques de perte de poids pour les maillons de la chaîne post-récolte pour les céréales en Afrique subsaharienne
 

APHLIS intègre un réseau d'experts locaux qui fournissent des données, une base de données partagée et une calculatrice de pertes. Travailler ensemble ci génèrent des estimations des pertes de poids de céréales en Afrique sub-saharienne par pays et par province. Les estimations peuvent être vus comme des cartes ou des tableaux de valeurs de perte.

 

Maïs - % des pertes de poids 2012

 

 

 

Pertes post-récolte (PPR) pour les céréales en Afrique subsaharienne

[% de la production annuelle totale]

Céréale

2009

2010

2011

2012

2013

Maïs

17.8

18.8

17.8

18.0

17.8

Riz

12.0

12.6

12.0

13.9

12.1

Sorgho

12.5

12.6

12.4

12.4

12.4

Mil

9.7

9.4

9.8

9.6

9.6

 

Que vous offre APHLIS?

  • APHLIS offre une version téléchargeable de son calculateur de perte comme une feuille de calcul Excel. Les utilisateurs peuvent modifier les valeurs par défaut par celles qui correspondent à leur situation et ainsi produire des estimations PPR pour n'importe quelle échelle géographique.
  • Dans les tableaux PPR de APHLIS on peut cliquer sur une valeur PPR pour révéler le calcule complet de la valeur, les sources de données et une évaluation de la qualité des données utilisées. Ainsi les utilisateurs peuvent soumettre des estimations PPR à un examen critique.
  • APHLIS est facilement mis à niveau comme des données de perte plus fiables sont disponibles. Les utilisateurs peuvent partager leurs données. S'il peut être démontré qu'elles sont meilleures que les données existantes, elles sont ajoutés à la base de données.
  • APHLIS offre des «Récits de Pays» qui donnent un contexte aux données PPR.

Comment APHLIS estime les PertesPR?

 

Les pertes sont estimées en utilisant un algorithme (la calculatrice PPR) qui fonctionne sur deux ensembles de données, celles-ci sont un ensemble de profils de perte post-récolte et un ensemble de données saisonnières.
 

Le profil PPR - Ceci est un ensemble de chiffres, un pour chaque maillon de la chaîne post-récolte, issus de la littérature scientifique. Les profils PPR sont spécifiques pour le type de culture, le type de climat et le type de ferme (agriculture à petite ou plus grands échelle). Un problème rencontré dans la recherche pour fournir des profils PPR, c'est que pour de nombreuses provinces, il n'existe pas de données PPR spécifiques. Il est donc inévitable que différentes provinces doivent partager les mêmes données. Ceci a été réalisé en regroupant les provinces de nombreux pays qui sont fondamentalement similaire à l'égard des facteurs qui influent sur PPR; la méthode la plus pratique de le faire est le regroupement des provinces selon la classification de climat, à savoir selon le climat tropical de savane, semi-aride chaud, subtropical humide et subtropical terres hautes. En conséquence, pour chaque culture, il y a un profil de PPR pour chaque classe de climat et type de ferme, donc avec huit cultures, il ya un total de 36 profils. En plus d'être des


Données saisonnières, plusieurs facteurs «saisonniers» sont pris en compte dans le calcul de la perte. Ceux-ci ont une influence très importante sur l'estimation de la perte réelle. Ils sont apportés par les membres du réseau de APHLIS et comprennent: 1) si oui ou non le temps est humide au moment des récoltes, ce qui rendrait le séchage difficile, 2) la proportion de céréales qui sont commercialisées au cours des trois premiers mois, il ne sera pas stocké à la ferme pour une durée important, 3) la durée de la période de stockage à la ferme, et 4), dans le cas du maïs, si oui ou non le grand capucin de maïs (GCM, Prostephanus truncatus) devrait être un ravageur important.